Plan d’aide aux employés (PAE)

Le plan d’aide aux employés a pour but de donner un cadre de prise en charge individuelle à tout employé d’une entreprise qui en éprouve le besoin. En pratique, le plan d’aide consiste en un accord cadre avec une entreprise pour définir les modalités de prise en charge individuelle d’employés. Cela veut dire que plusieurs employés seront pris en charge durant une période de référence définie par l’accord cadre. Les modalités les plus courantes sont les suivantes :

  • L’accord cadre porte sur une période de référence et définit une quantité maximale de prises en charge.
  • Il précise le nombre de séances dont chaque employé pourra bénéficier.
  • Est précisé le repérage des bénéficiaires par une hiérarchie et ou une direction des ressources humaines.
  • Les besoins entrant dans le cadre d’une prise en charge.
  • Le cadre éthique de la prise en charge individuelle.
  • Le lieu de la prise en charge intra ou externe à l’entreprise.
  • L’information régulière de la direction des ressources humaines comme pilote du processus.
  • La prise en charge à distance d’employés éloignés du lieu principal de la prise en charge.
  • Le tarif d’intervention par séance.

Pourquoi mettre en œuvre un plan d’aide aux employés

Au travail, les employés d’une entreprise connaissent des situations professionnelles et personnelles que la formation ou le coaching ne peuvent résoudre. Le coaching est un dispositif prévu pour les dirigeants et managers. La formation a une visée générale alors que certaines questions ou difficultés relèvent de contextes spécifiques et de réalités individuelles.

Il y a deux catégories de besoins :

  • Les besoins professionnels de la fonction. Dans ce cas, le plan d’aide aux employés soutient un objectif ou un problème qui peut se résoudre en un temps assez bref. Exemples : organiser une tâche, résoudre un conflit du quotidien, débloquer une situation relationnelle ou fonctionnelle, soutenir une initiative, donner des repères à un employé sous stress ou enjeux dans l’exercice de la fonction.
  • Les besoins personnels des employés. La vie personnelle et familiale d’un employé a un impact sur le travail, surtout lorsque les évènements de la vie créent des affects de tristesse ou de séparation. Dans ce cas, le plan d’aide aux employés offre un premier espace de parole à un employé qui sera orienté en fonction du diagnostic : assistante sociale, médecin, psychologue. Exemples : deuils, divorces avec conflit, phases dépressives non repérées dans l’environnement de l’employé, pertes affectives.

En pratique

  • La hiérarchie proche d’un employé et ou la DRH ont pour but de repérer les employés bénéficiaires.
  • La condition de la prise en charge est que l’employé bénéficiaire soit volontaire.
  • Le CHSCT peut être consulté ou informé de la mise en place d’un plan d’aide aux employés.
  • Les entretiens individuels sont planifiés par demi-journée ou journée de présence du ou des praticiens.
  • Un entretien individuel a une durée d’une heure.
  • Un employé peut bénéficier d’une prise en charge allant jusqu’à 5 entretiens, soit 5 heures au total.
  • Un engagement de confidentialité est contractualisé entre l’entreprise / l’institution et le praticien.

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

SITOLOGUE_2015

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.