Analyse des pratiques professionnelles

Médecin, infirmier, éducateur, assistante sociale ou psychologue, ont en commun une position professionnelle avec pour objet la prise en charge de personnes. Les différences de rôles opèrent par l’histoire et la culture du métier, les buts, la position sociale et les modalités d’organisation du travail. L’intervention d’un professionnel s’articule à une organisation, une fonction, des usagers ou patients et leurs familles.

Un dispositif d’analyse des pratiques prend en compte ces réalités intriquées : traiter les enjeux de l’organisation portés par des professionnels, différencier les obligations du lien à l’autre par les situations qu’ils produisent et leurs effets dans la relation aux personnes prises en charge.

Objectifs d’un dispositif d’analyse des pratiques

  • Prendre en compte les pratiques des professionnels et leurs spécificités dans le lien aux patients ou usagers
  • Accueillir les questions, besoins, problèmes et affects des professionnels, mettre au travail les situations difficiles
  • Repérer les enjeux de l’organisation et leurs effets dans la prise en charge par les professionnels
  • Identifier et mettre en oeuvre des modalités d’intervention permettant de réaménager le cadre éducatif ou de soin entre professionnels et patients ou usagers, leurs familles, et selon le cas des partenaires (demandes, rapport à l’autorité, comportements réactionnels, objectifs contraires ou conflictuels entre institutions)

Professionnels

  • Personnel de l’admission, de l’accueil en institution
  • Professionnels soignants
  • Médecins 
  • Professionnels paramédicaux
  • Psychologues
  • Professionnels du social

Contenus

Un travail groupal

  • Met à distance le travail quotidien et son efficacité immédiate. Le travail en groupe soutient une analyse à plusieurs voix, des pistes communes de travail. La reconnaissance et la réassurance constituent l’un des effets du travail en groupe.

Un étayage théorique :

  • de type psychosocial (psychanalyse et sciences sociales) permettant d’acquérir un socle clinique et de pratiques

Une analyse de cas :

  • Un travail en groupe à partir de cas présentés par les professionnels leur permettant de symboliser les situations
  • De se donner des repères communs
  • De faire cadre protecteur

Durée

Séances de 1h30 à 2h. Rythme mensuel

Modalité

Retour d’expérience en début de séance, travail de séance sur proposition d’un ou plusieurs professionnels, débriefing de fin de séance

Financement au titre de la formation

Pour le financement d’un dispositif par un budget formation, nous disposons d’une certification ISQ-OPQF et de la  présence sur la plateforme Datadock par Cadres en Mission Formation, société de portage salarial. Nous mettons en oeuvre les obligations d’une formation, depuis le devis, la convention et le programme détaillé, la gestion des présences et l’évaluation. www.cadresenmission.com


Téléchargez le document

Mots-clefs : , , ,